Rechercher
  • Mylene Coste

Mars - La face cachée

Dernière mise à jour : 5 mars

Dans quelques jours nous passerons dans le mois du Lapin MAO, le 5 Mars plus exactement. J’aurais aimé y voir un signe rassurant car le Lapin habituellement est plein de tact et va symboliser la maîtrise dans l’art de la diplomatie. Deux qualités dont nous avons actuellement grandement besoin.

Malheureusement, notre diplomate du mois à un cruel manquement, une aptitude indispensable à tous bons médiateurs ; qui est la sagesse. Le mois de Mars ne va pas venir pacifier la situation déjà catastrophique dans lequel le monde est plongé car notre conciliateur, n’est autre que la face cachée de la même pièce.


En d’autres termes, au mois de février, nous avions un tigre d’eau dans une année d’un tigre d’eau. Donc deux tigres, composés essentiellement de Bois yang, portant chacun une eau yang reflétait l'image d'une jungle sous la mousson avec un énorme capacité d'expansion. Ce que j'avais décrits comme une force potentiellement dangereuse.

A partir du 5 Mars, il n’en restera plus qu’un seul, accompagné par un sosie, son double avec lequel il forme un tout dans une parfaite complémentarité du Yin et Yang. C'est comme si maintenant nous avions une petite plante invasive, grimpante qui vient s'étendre au cœur de cette jungle. Sans métal pour trancher, il sera difficile de se frayer un chemin.


Gui - eau yin ; l’élément de la fluidité, de la communication, de la transmission, de l’échange, n’a plus d’énergie, n’a plus de Qi. Ceci peut signifier que nous n’avons plus l’élan pour négocier, que plus rien ne peut sortir de pour parler. En plus, il s’agit d’un tronc flottant tel des paroles en l’air, sans fondement.

Il va falloir faire très attention aux messages que nous allons relayer. Quand les paroles n’ont plus de fondement, il y a non seulement un risque de « fake news » mais un potentiel a la propagande, aux mensonges.


Gui va également signifier « fantôme », d’où une notion d’apparition imprévu, allons-nous réveiller les fantômes qui hantent nos histoires respectives.


Mao ; le lapin nous apporte un bois yin, pur, au stade de la maturité qui émerge d’une position contraignante. Nous avons clairement un excès de bois à la puissance optimal, ce qui peut causer un déséquilibre psychique important chez certain.


Le métal, le grand absent, fait que nous pouvons plus contrôler cette abondance de bois. Cela se traduira pas le fait qu'il n'y a plus de règles, plus d'autorité, plus de justice ce qui n'est jamais une bonne chose par temps de guerre.


Le Bois est lié au foie qui fera la démonstration de ses aspects négatifs. C’est-à-dire, non seulement un sentiment de colère mais aussi un certaine d’avidité, une envie de voracité et une forme de cupidité.

Cela peut se traduire par des maux de tête, des soucis aux yeux, les épaules raides mais aussi des difficultés à se projeter dans l’avenir.


L’équinoxe du Printemps nous invite à effectuer une cure de détox de notre foie mais aussi de notre foi. Nous vivons une période très déstabilisante, les cycles arrivent sur leurs fins, l'énergie se réaligne et il nous faut regarder coute que coute devant nous. Après une année qui nous a naturellement diviser, le Qi nous pousse dans ses extrêmes pour nous forcer à nous voir telle que nous sommes, individuellement, en communauté, en nation et en humain. Le moment est venu de comprendre que nous sommes « un », le temps des bons et des méchants est dépassé révolu. Si nous voulons avancer, c’est possible mais seulement ensemble.


L’hexagramme de l’année est là pour nous le rappeler, il nous demande de s’entendre avec tous. La communauté humaine, c’est de trouver l’harmonie dans la différence. L’émergence d’une raison commune.


Malheureusement, notre sort dépendant des décisions d'une poignet de personne, espérons qu'ils aient de la sagesse en eux pour maintenir la paix durant tout ce mois. Bon "Qi" à tous



230 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout