Rechercher
  • Mylene Coste

GUI SI - Demain l'été

Mis à jour : il y a 4 jours

Le 5 Mai annonce l’arrivée de l’été, c’est le mois durant lequel le « qi » est appelé « Xiao Man – petit excès » car à partir du 21 Mai, les premières semences du printemps seront pour ainsi dire prêtes à être récoltées.

La question est ; vous rappelez vous de ce que vous avez semé au début du printemps ?

Souvent on fait des choses dans l’instant présent, sans réflexion, sans stratégie à proprement parler car nous sommes poussés par une envie, une impulsion. Notre monde moderne nous a conditionné à vouloir satisfaire nos désirs le plus rapidement possible.


C’est pour cette raison que j’apprécie la lenteur de cette année, car il nous permet de découvrir de nouvelle chose en nous. Mais pour cela il faut accepter de prendre son temps, de se laisser porter et non se débattre. Si vous insistez a essayer de contrôler ce qui vous échappe, vous continueriez à vous enfoncer impuissant dans le piège des sables mouvants qui illustre si bien cette année. Une fois que vous comprenez que le « qi » temporel de l’année est tel une terre boueuse dans laquelle on s’enlise. Ne vous battez plus, accepterez la lenteur et pensez à ce que vous pouvez planter. Utiliser ce « qi » pour planifier, pour anticiper, pour préparer car de nombreux défis restent encore devant nous.


GUI, l’eau yin ; pure, à l’apparence faible, qui irrigue et unis les hommes mais qui peut se transformer en une rivière torrentielle ou nous priver de soleil,

et

SI, le serpent porteur de feu yang mais surtout le lieu de naissance du métal,


Pour illustrer ce mois, j’ai choisi une image de la calotte glaciaire qui selon moi illustre parfaitement les deux binômes (année, mois).

Nous avons XIN-CHOU, le bœuf de l’année 2021 avec sa terre glaciaire par l’hiver et la rencontre avec son allié, le serpent. C’est une combinaison puissante de métal, la mère de l’eau, de ce fait elle fournit une source de « qi » d’eau, inépuisable et qui coule à flots.

Depuis longtemps déjà on tire la sonnette d’alarme par rapport à la fonte de la calotte glaciaire dans la plus grande indifférence générale. Pourtant ce qui se passe au Groenland risque de s’imposer à nous durant ce mois car la situation s’accélère. Le « gulf stream » est au niveau le plus bas, et cela pourrait annoncer un hiver d'extrême froid et des récoltes bien minces. N’est-il pas dit « L’eau est au ciel et apportera de grands changements ». Il n’est donc pas trop tard pour semer les bonnes graines et faire des provisions.


Pour ce qui est du métal, il a tout ce qu’il lui faut pour se transformer en cette lame tranchante ; la force du métal, le feu pour le mettre en forme et l’eau pour le figer. C’est donc un mois pour couper les liens douloureux, pour prendre des positions fort et trancher quand il le faut ! Le métal injecté dans l’eau une notion de courage et de sang-froid, alors les voix vont s’élever pour demander justice et réparation. D’autant plus que le serpent, nous procure une vision, une certitude et nous pousse à prendre des décisions.


Malgré la pandémie, il est fort probable que nous verrons les gens dans la rue pour manifester leur mécontentement. Je pense surtout aux personnels soignants mais aussi l’ensemble du monde éducatif ; prof et étudiants.

Le métal est lié à la justice, aux lois, à la rigueur, au discernement. Peut-être certains vont se mobiliser pour défendre notre liberté qui est grignotée petit à petit de manière très subtile.


Pour ce qui est du Covid, le métal étant lié aux poumons et vu sa force, je pense que nous pouvons souffler un peu mais restez patient et avancer avec prudence.


C’est à nous de rester lucide et ne pas céder à la passion car le métal hors de contrôle se transforme facilement en une force destructive. Nous avons plus besoin d’une force constructive alors gardez la tête froide. Pensez long terme, pensez entraide, compassion et solidarité.


Je vous souhaite de passer un excellent mois de Mai.

237 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout