Rechercher
  • Mylene Coste

C’est le moment de décompresser

Dans une année aussi intense que celle-ci, on est bien heureux de voir arriver le mois de Juillet, non pas parce que c’est annonciateur de vacance mais dès lors, tout vient à ralentir comme pour nous offrir une bouffée d'oxygène. Ce mois agit comme si une montagne se dressée sur notre chemin, il nous faut décélérer si l’on veut atteindre son sommet.



Vous serez peut-être surpris de l’apprendre mais dans la métaphysique chinoise, ce mois indique la fin de l’été, la terre est présente pour effectuer la transition vers l’automne. C’est le Jie Qi de la petite chaleur (Xiao Shu), l’élément du bois est mort et ne peut donc plus alimenter le feu. Ceci dit, la terre de Wei (Chèvre de Juillet) est chaude, sèche et aride alors le tronc Gui (eau yin) est le bienvenus car il représente un lac de montagne qui apporte un peu de moiteur et de fraîcheur dans un environnement qui pourrait autrement être hostile. Cela nous renvoi une belle image assez harmonieuse, cette chèvre symbolise le calme, la confiance qui nous procure un sentiment de tranquillité, de mieux être.


C'est important de profiter de ce mois d’accalmie pour se ressourcer, pour récupérer des forces, pour se repositionner et soigner ses plaies si vous avez été mal mener par le tumulte des mois précédents.

L’eau de Gui est la composante malléable du mois, c'est l'élément de la communication. Nous pouvons enfin nous exprimer calmement, la parole est non seulement libérée mais aussi celle de la vérité. Ce mois nous inspire de conseils plus sages, plus réfléchis, plus claires et sereins.


C'est le moment de faire le vrais bilan de ce que nous avons vécu depuis le début de l'année mais aussi d'exprimer ce que nous le voulions et ce que nous ne voulons plus. Le monde d’hier n’existe plus, nous n’avons pas d’autre choix que d’avancer vers le nouveau monde, alors fessons ensemble pour qu'il soit meilleure.


Se poser, récupérer des forces

En attendant ce qui me semble important durant ce mois de la chèvre c’est non seulement de communiquer mais surtout de se reposer, de recharger nos batteries et de faire le plein afin de nous préparer à la 2ème partie de l’année. C’est comme si ce mois nous offrait un entracte pour vérifier et réorganiser notre « kit » de survie. Pour réfléchir à l'étape suivante, a ce que nous avons réellement besoin, ce que nous allons emmener avec nous.


Une fois en haut de la montagne la vue sera dégagée et claire. L’élément mélodique de la Chère d’eau est le bois de Saule, un bois tendre qui ne sert que pour des structures temporaires alors après avoir pique-niqué, chanté, dansé surtout n'oublié pas de faire une petite sieste avant de repartir. Il faudra s'élancer dans la bonne direction pour redescendre car plusieurs chemines s'offrirons à nous et la plus rapide ne sera pas forcément la meilleure. Il pourra être encore plus tumultueux que les quelques mois déjà passés.


Concentrez-vous sur ce que vous voulez dans VOTRE monde, oubliez ce qui vous dépasse.


C’est un moment de se préparer avant de sauter le pas vers l’étape suivante !

0 vue

©2014-Fengshuipyrenees.com - SEO by absy.tv

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic